Le Pilates aide à mettre fin aux douleurs dorsales et cervicales

soulager son mal de dos grace aux pilates

La méthode Pilates améliore la posture et renforce les muscles du dos

La plupart des exercices de Pilates renforcent les muscles nécessaires pour soutenir correctement la colonne vertébrale et facilitent la prise de conscience de ce qu’est réellement la bonne posture.

Mais il ne suffit pas de faire les exercices de Pilates, si vous voulez améliorer votre posture et guérir votre mal de dos, vous devez intégrer l’exercice dans votre routine quotidienne. Il est nécessaire de maintenir la colonne vertébrale avec des courbures normales (neutre) et une contraction abdominale (au centre) dans vos activités quotidiennes. Ainsi, vous remarquerez immédiatement des changements – dans votre mal de dos, votre posture et votre sentiment de bien-être.

La tension dans votre cou et vos épaules est l’une des plaintes les plus fréquentes de l’ère moderne. Les gens ont tendance à rester assis devant un ordinateur pendant des heures. Même dans les lieux de travail les plus ergonomiques, il est presque impossible d’éviter la surcharge des muscles du cou et des épaules. La position de travail même devant l’ordinateur rend plus difficile pour les muscles des épaules de tenir les bras lors de la frappe. Les gens ont également tendance à maintenir la tension émotionnelle et le stress dans leur cou. Les exercices de Pilates peuvent aider à détendre les muscles.

Mais la mauvaise posture n’est pas le seul coupable. Le sédentarisme est également souvent à l’origine de douleurs dorsales.

La plupart des douleurs dorsales sont dues à une mauvaise posture. Et c’est la posture dans laquelle vous passez la plupart de vos journées. Malheureusement, beaucoup de gens ont beaucoup de mal à rester assis dans la bonne posture pendant huit heures. Cela devient un cercle vicieux : d’abord, vous êtes assis pendant de longues périodes d’une manière qui ne soutient pas correctement la colonne vertébrale (généralement dans une position légèrement incurvée). Dans cette position, vous perdez la force de vos muscles posturaux en ne les utilisant pas jour après jour, et vous ne pouvez alors plus vous asseoir correctement, même si vous le vouliez, car vous avez perdu la force ! Que faire ? Du Pilates !

Les causes les plus courantes de la lombalgie

Là encore, la cause la plus fréquente des maux de dos est le résultat d’une mauvaise posture en position assise, debout ou en marchant. Les principales choses à retenir pour éviter une mauvaise posture sont de s’asseoir et, la tête en haut, de garder l’abdomen (centre) contracté et de garder les épaules basses et écartées. Lorsque vous constaterez que votre posture est correcte, vous sentirez la tension diminuer dans tout votre dos.

Vous pouvez commencer à faire de l’exercice lentement jusqu’à ce que vous puissiez rester assis correctement pendant de longues périodes. Même les muscles posturaux ont besoin de se mettre en forme. Plus vous serez sensibilisé, plus vous vous sentirez mieux. Si vous vous tenez debout trop longtemps, essayez de décharger le même poids sur vos deux jambes et gardez toujours votre abdomen à l’intérieur.

Mais la mauvaise posture n’est pas le seul coupable. Le sédentarisme est aussi souvent un méchant. Soyons réalistes : nous ne sommes pas faits pour rester assis devant un moniteur pendant huit heures par jour, ni pour nous asseoir sur une autre chaise, la position assise n’est pas facile pour la colonne vertébrale. Lorsque vous êtes assis, les muscles de votre dos doivent travailler en permanence pour vous maintenir droit. Vos jambes ne vous aident plus à maintenir une position droite. De plus, cette position entrave la bonne circulation et ne favorise pas le tonus musculaire. Essayez de partager votre journée de travail en vous levant régulièrement de votre chaise et en vous étirant, si possible en marchant un peu ou en faisant une série de pilates.

Évitez de vous contenter de courber la colonne vertébrale

La plupart des travailleurs qui doivent porter un poids excessif ont beaucoup de problèmes de dos, car ils passent une grande partie de leur journée à se pencher et à soulever des objets lourds. Même en maintenant un alignement parfait lors du levage, il n’est pas possible d’éviter la surcharge du dos en flexion. Il est important de s’accroupir avec les genoux et de ne pas se contenter de plier la colonne vertébrale. Gardez votre colonne vertébrale neutre, vos genoux fléchis et si vous devez soulever quelque chose, utilisez les muscles de vos jambes et non votre colonne vertébrale. Maintenez votre abdomen (centre) contracté en tirant votre nombril vers votre colonne vertébrale, cela aidera à diminuer la pression du dos.

La flexion est le mouvement de la colonne vertébrale qui cause le plus de dommages aux structures de la colonne, en particulier aux disques intervertébraux et aux ligaments. Si vous ne vous sentez pas à l’aise pour faire des exercices de flexion, ne le faites pas ! Faites plutôt tous les exercices qui ne dérangent pas votre dos et revenez vers les autres quand vous aurez plus de force.

Laissez la douleur être votre guide, et non votre ennemi. Lorsque vous essayez un nouvel exercice, faites attention à ce que le mouvement n’aggrave pas votre mal de dos. Par exemple, si vous sentez que la flexion (arrondir votre colonne vertébrale) améliore votre dos, vous pouvez alors procéder à tous les exercices de flexion. Dans le cas contraire, les exercices qui font le mouvement inverse, d’extension (cambrer le dos), peuvent vous faire sentir mieux.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *