Que faire devant une victime en arrêt cardiaque ?

victime-arrêt-cardiaque

Si le cœur s’arrête pour l’une ou l’autre raison, le sang n’irrigue plus ni le cœur, ni le cerveau ni les organes vitaux. La mort peut survenir en quelques minutes.

Les symptômes

Face à un arrêt cardiaque, reconnaître les premiers signes peut sauver la vie de nombreuses personnes et peut-être la vôtre.

Les symptômes d’un arrêt cardiaque sont variables, ils peuvent varier selon que vous êtes un homme ou une femme.

Si une douleur ou un inconfort dans la région thoracique concerne les deux sexes, les femmes ne ressentiront pas forcément une sensation de pression dans la poitrine mais plutôt dans la partie inférieure du thorax ou dans la partie supérieure de l’abdomen. Une pression dans la mâchoire, des étourdissements et une fatigue intense compléteront ce tableau.

Pour tous, une sensation de brûlure une douleur d’intensité variable dans la poitrine devront également nous alerter.

Ces différentes sensations peuvent également irradier vers d’autres régions du corps, notamment le cou, le bras, l’épaule ou la mâchoire.

Sueurs, nausées, étourdissement ou essoufflement anormal doivent également faire réagir. Soyez également attentif à la coloration du visage de la victime, un teint gris doit également vous inquiéter.

Mieux vaut prévenir que guérir donc face à l’un ou plusieurs de ces signes, cessez vos activités, installez-vous ou placez la victime dans une position confortable et formez le numéro d’urgences médicale de votre région. Pour rappel, en Europe, le numéro 112 est valable partout et gratuit.

L’urgence vitale

Si vous êtes témoin de la perte de conscience subite d’une personne, de son absence de réactions aux stimulations sensorielles et si celle-ci ne respire plus, réagissez, ces quelques gestes peuvent lui sauver la vie.

Les gestes qui sauvent

Pratiqués au plus vite et avec sang-froid, ces quelques gestes simples offrent à une victime d’arrêt cardiaque sa seule chance de survie. Le rôle du premier témoin de l’accident cardiaque est donc essentiel.

Appeler les secours, masser le cœur, faire le bouche à bouche et pratiquer une défibrillation à l’aide d’un défibrillateur automatisé externe sont des gestes essentiels.

Se former à pratiquer ces gestes simples vous permettront d’agir rapidement et efficacement si vous êtes confronté à un arrêt cardiaque.

Avant tout, placez la victime dans un endroit sécurisé et si possible appelez une tierce personne à l’aide. Celle-ci appellera les secours pendant que vous vous occuperez de la victime.

Au téléphone, il faudra donner les informations permettant de vous localiser afin que les secours arrivent rapidement sur les lieux.

Décrivez, le plus précisément possible, la situation, les symptômes et l’état du patient. Indiquez si la victime est consciente ou non, ne raccrocher surtout pas après avoir donné ces renseignements car les conseils de votre interlocuteur peuvent être précieux. Laissez-vous soutenir et guider.

Le massage cardiaque

Massez le cœur afin de permettre au sang de continuer à circuler dans le corps et d’alimenter les cellules et le cerveau en oxygène.

Pour ce faire, étendre la victime sur une surface plane et dure, placez-vous à genoux à côté d’elle, positionnez vos mains l’une sur l’autre et appuyez sur le thorax jusqu’à ce que vos mains s’enfoncent de 3 ou 4 cm dans sa poitrine.

Il faut comprimer la poitrine environs 100 fois par minute. En alternance, à raison de 2 insufflations toutes les 30 compressions, pratiquez le bouche à bouche afin d’apporter l’oxygène nécessaire au sang.

Et si vous en avez la possibilité, défibrillez avec un défibrillateur automatique externe (dae).

Le défibrillateur automatique externe (dae)

Ce dispositif, souvent présent dans les lieux publics et clubs sportifs permet, grâce à un choc électrique, de relancer l’activité cardiaque.

Il est sans danger et guide vocalement le sauveteur pour chaque étape à réaliser dès l’ouverture de l’appareil.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *