Comment prendre soin d’un épiderme à tendance fragile

Comment prendre soin d’un épiderme à tendance fragile ?

Rougeurs, inflammations, échauffements, picotements, etc., les peaux à tendances fragiles sont avant tout réactives. Elles requièrent une attention particulière et des soins appropriés. Voici tout ce qu’il faut savoir sur la peau à tendance fragile et les bons réflexes pour la préserver.

Zoom sur la peau fragile : facteurs et solutions

L’épiderme peut être sensible à certaines situations ou à certains soins. Plusieurs facteurs sont à l’origine d’un épiderme intolérant. Une réaction inflammatoire, après avoir touché du détergent ménager ou certains savons, est une cause courante. Le stress entraîne également les symptômes afférents à une peau hyper réactive. D’autres facteurs sont également en cause, comme les hormones (la ménopause, le cycle menstruel), les changements de température, l’eau calcaire ou le soleil. C’est pourquoi il est important de traiter son épiderme avec douceur, mais surtout avec des produits doux et hydratants qui respectent sa sensibilité. Par exemple, une crème réparatrice bio est le soin idéal pour un corps en manque d’hydratation.

Ce type de soin est préconisé pour hydrater et nourrir sa peau en profondeur. Les soins apaisants, à très haute tolérance, sont généralement composés d’agents hydratants comme la glycérine. Ils sont assimilés à des actifs filmogènes afin d’empêcher la dissolution de l’eau cutanée. Aussi, la barrière de l’épiderme est restaurée grâce à des agents réparateurs, comme les acides gras, l’acide hyaluronique ou des huiles nourrissantes. Enfin, afin de calmer les rougeurs et les démangeaisons, on ajoute des actifs anti-irritants et régénérants (allantoïne et panthénol). Idéalement, les produits renfermant des conservateurs et des tensioactifs sont à éviter. Au niveau du maquillage, on privilégie le produit doux, à la texture légère. Il doit aussi être hydratant, hypoallergénique et non comédogène.

Les gestes à adopter et à éviter

Il existe une routine beauté à suivre pour protéger une peau à tendance sensible. Ainsi, chaque matin, on nettoie sa peau avec de l’eau micellaire ou du lait nettoyant très doux. Ensuite, on l’hydrate avec une crème apaisante. Celle-ci est essentielle afin de la préserver des impuretés toute la journée. Le soir, on se démaquille avec un produit adapté (eau micellaire, huile ou lait). À ce titre, pour ne pas irriter encore plus sa peau, on évite de la frotter avec du coton. Mieux vaut imprégner ce dernier d’eau thermale, puis réaliser des effleurages circulaires. Également, les gommages et les masques à base de charbon sont fortement déconseillés. Trop abrasifs, ils ne conviennent pas aux peaux sensibles.

Certains gestes doivent être abandonnés afin de protéger au maximum sa peau sensible. Effectivement, hydrater sa peau est un geste essentiel pour une bonne santé. Cela doit être effectué matin et soir. Pour ce qui est du gommage, il s’applique sur la zone T du visage, à raison d’une fois par semaine maximum. À la fin de la session, il faut procéder au rinçage avec de l’eau thermale. On évite également, autant que possible, de rincer son visage avec l’eau du robinet au profit de l’eau thermale. Pour le sécher, on tapote avec un mouchoir ou une serviette. La crème solaire est une autre ennemie de la peau sensible. Elle est donc à éviter, même durant l’été.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.