Guide pour faire du co-dodo avec votre bébé

Si vous avez envie d’avoir votre bébé près de vous-même lorsqu’il dort, le co-dodo est ce qu’il vous faut. Après lui avoir mis son pyjama, c’est à vous de voir la méthode de cosleeping dont vous avez besoin. Découvrez dans cet article les différentes manières de le pratiquer en sécurité.

Qu’est-ce que le co-dodo ?


Le co-dodo est un terme qui décrit les différentes manières dans lesquelles les parents restent au lit avec leur petit. Ceci après lui avoir mis son pyjama bébé. Il existe plusieurs façons de pratiquer cette méthode. Par contre, il est important de connaître les règles à suivre pour la sécurité du nourrisson.

Les différentes manières pour faire du co-dodo


Une fois votre petit dans son pyjama, c’est à vous de choisir la manière de faire le co-dodo. Certains parents choisissent de dormir avec leur nourrisson dans le même lit qu’eux. D’autres préfèrent dormir dans la même pièce que l’enfant, mais pas dans le même lit.
Il est possible de laisser son bébé dans une chambre réservée pour lui. Dans ce cas, les parents ont leur propre chambre à coucher. Il faut juste avoir un babyphone pour pouvoir surveiller l’enfant. La dernière manière de faire du cosleeping avec son enfant consiste à coller son lit à celui de ses parents.


Plusieurs berceaux sont même fabriqués pour permettre aux parents de pratiquer cette méthode de cosleeping plus facilement. Ces derniers ont également à leur disposition des guides qui les aident à choisir la méthode co-dodo qui leur convient. Il faudra simplement ajuster un côté du berceau pour permettre le contact entre la mère et le bébé. Lorsque vous dormez avec votre nourrisson, veillez à ce que les mesures de sécurité soient respectées.

Les règles de sécurité du co-dodo


Si le bébé a moins de 3 mois ou s’il est prématuré, laissez-le dormir dans son propre lit. Le co-dodo devra être testé après les premières semaines de l’enfant. Si les parents suivent un traitement médical ou qu’ils consomment de l’alcool, le bébé devra dormir dans son propre lit.


La consommation des drogues, de l’alcool et des somnifères est contre-indiquée pour les parents qui voudraient pratiquer le co-dodo. Cela réduit les risques d’écraser son nourrisson en plein sommeil. Il n’est pas recommandé aux personnes obèses de pratiquer cette méthode. En effet, leur poids pourrait créer un enfoncement sur le matelas ce qui est très dangereux pour le petit.


Le cosleeping ne se pratique pas hors d’une literie. Cela signifie que vous ne pouvez pas dormir sur un canapé ou un coussin avec votre bébé. Il faut également éviter de s’endormir en étant assis, avec son petit dans les bras.


Il est conseillé de ne pas laisser le bébé dormir avec un autre enfant qui n’a pas un âge requis. S’il est trop jeune, il sera inconscient de la présence du petit à ses côtés. Avec ses parents ou une adulte, il est plus en sécurité, car ils pourront constamment le surveiller. Ceci est nécessaire surtout lorsque le nourrisson est en bas âge.

Veillez aussi à positionner le bébé sur le dos avant de le coucher. Il est important de vérifier la température de la pièce où se trouve votre petit. Cela implique qu’il faut éviter à l’enfant d’avoir trop chaud lorsqu’il se repose. Quand il fait froid, mettez-lui toujours un gilet ou un pyjama bébé.
Avec cette astuce, vous n’avez plus à vous inquiéter les soirs pour la sécurité de votre bébé. Le co-dodo vous permet de dormir près de lui et d’avoir un œil sur lui. N’hésitez donc pas à la pratiquer tout en respectant les mesures de sécurité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.