Comment prévenir la chute de cheveux _

Comment prévenir la chute de cheveux ?

Perdre des cheveux au quotidien est tout ce qu’il y a de plus normal. Ceux qui sont tombés laissent place aux nouveaux. En revanche, l’alopécie, touchant aujourd’hui des millions de Français, est beaucoup plus inquiétante. La personne perd rapidement une quantité importante de cheveux. Les causes à l’origine du phénomène sont multiples. Décryptage.

L’essentiel à connaître sur l’alopécie

Le problème de chute de cheveux touche aussi bien les hommes que les femmes. Ce phénomène peut être temporaire ou définitif. En général, une personne souffre d’alopécie si elle perd plus de 100 cheveux par jour. Ils disparaissent et deviennent rares sur le crâne, tel est l’un des principaux symptômes de la forme chronique. Chez l’homme, cette affection commence généralement avant 40 ans. Elle intervient plus tardivement pour la femme. D’origines diverses, l’alopécie se manifeste avec une sévérité variant d’un individu à l’autre. En effet, elle peut être la première manifestation de certaines maladies, telles que le lupus. Elle survient aussi après certains traitements, comme la chimiothérapie, suite à un accouchement ou un changement de saison.

Le suivi de traitements médicamenteux contre l’hypertension artérielle ou la goutte augmente également les risques. Aussi, les sportifs prenant régulièrement de la testostérone sont concernés par le phénomène. Les carences alimentaires, notamment en fer et en protéines, constituent une autre cause majeure de l’alopécie. Pareillement, avoir fréquemment les cheveux trop tirés augmente les risques. C’est notamment le cas de la queue de cheval ou du chignon. D’autre part, les personnes utilisant couramment le séchage à chaud ou le brushing en souffrent aussi. En effet, la chaleur n’est pas bénéfique pour le cuir chevelu. Enfin, les pellicules grasses, s’accumulant sur le cuir chevelu, compriment le follicule pileux. Ce qui provoque indéniablement la chute des cheveux.

Perte de cheveux : les traitements et les gestes préventifs

De bonnes habitudes de coiffage, un traitement médical adapté et une meilleure alimentation aident à conserver une belle chevelure. L’un des meilleurs moyens de lutter contre la chute de cheveux est le traitement PRP cheveux. Cette méthode thérapeutique non invasive consiste à introduire dans le cuir chevelu les plaquettes renfermées dans le plasma. Après avoir été injectées, celles-ci agissent directement sur les cellules du follicule pileux. Le but est de favoriser la repousse capillaire demanière naturelle. Finalement, la perte de cheveux est réduite de manière significative, et ce, dès la première séance de soin. D’autre part, lors d’une alopécie débutante ou saisonnière, on opte pour des soins locaux.

Il s’agit notamment d’un shampooing doux et stimulant ou d’une lotion spéciale anti-chute. Par ailleurs, il existe des gestes préventifs à appliquer au quotidien. L’un d’entre eux consiste à bien rincer les cheveux après l’usage du shampooing. Sans un bon rinçage, la chevelure agressée s’abîme et se fragilise rapidement. Une alimentation saine et équilibrée est un autre secret d’une crinière de rêve. Ici, on privilégie les aliments riches en protéines, comme le poulet, le thon, la viande de bœuf et le jaune d’œuf. Ils sont riches en kératine, indispensable à la croissance des cellules capillaires. Aérer la chevelure est un autre geste important. Pour cela, on brosse la chevelure matin et soir pendant 2 minutes avec une brosse demi-ronde.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.